des outils mathématiques numériques

Je vous parlais des outils numériques dans un autre article.

Toujours sur ce merveilleux site qu’est monecole.fr vous trouverez des applications super sympas.

En voici une que j’ai testée avec mes élèves ce matin. S’en est suivi une activité crayon-papier de lecture de masse sur balance de cuisine. Ce fut la première fois que cette activité sembla si « simple » à la plupart de mes élèves. D’habitude je m’arrache les cheveux….

Tout d’abord en grandeur et le travail sur les masses, après avoir manipuler avec de vraies balances  bien entendu…vous pouvez travailler avec les activités interactives et faire apparaitre des balances. Les choix sont multiples. Par exemple, mettre le poids mystères et demander aux enfants de lire sa masse sur la cadran.

balance de cuisine

Ou encore utiliser une balance de roberval avec la masse notée et demander aux élèves de venir positionner les poids pour équilibrer les plateaux.

balance roberval ex

Cette application se trouve aussi sur le site applipla.net.

Bonnes découvertes.

Publicités

des outils numériques

Le web regorge d’outils numérique tous plus intéressants les uns que les autres.

Personnellement, je viens de découvrir le site monecole.fr qui offre une multitude de possibilité. Je me rends sur mon petit bureau qui contient des outils pour tableau numérique.

Depuis la rentrée des congés de Pâques, j’utilise tous les matins, le widget un oeil sur le monde qui permet de découvrir un lieu.un oeil sur le monde

Quand vous cliquez sur explorer le lieu, vous obtenez une brève description ainsi qu’une photo du lieu que vous pouvez faire tourner dans tous les sens. Vous verrez également le lieu situé sur une image satellite que vous pouvez transformer en carte et zoomer et dézoomer comme bon vous semble.

 

Pour ce qui est des mots du jour, il en va d’un mot à découvrir, d’une citation ou proverbe expliqué ou encore d’un son à découvrir.

Ce petit rituel matinal prend peu de temps et éveille la curiosité d’une grande partie des élèves ( qui me le réclament si j’oublie….)

 

Le seul hic c’est qu’il faut une connexion internet et de préférence un projecteur. Malheureusement, toutes les écoles ne sont pas encore équipées….

Une police d’écriture

Quand vous avez des dys dans votre classe, il est indispensable d’adapter votre enseignement à ces enfants.

Un élève dyslexique a beaucoup de difficultés à lire parce que (en très gros résumé) les lettres tournent dans sa tête. Une façon très simple de les aider est d’alourdir le bas de la lettre pour l’empêcher de tourner. Il existe pour cela une police d’écriture gratuite opendyslexic que vous pouvez télécharger ici

On vous explique tout ça mieux que moi par ici, bon ok c’est en anglais, mais il y a moyen de comprendre grâce aux images.

Une autre façon d’aider les dyslexiques est une mise en page aérée avec un interligne de 1,5.

Merci pour eux et bon travail.

 

La classe semi-flexible

Oui oui je vous entends « encore un truc à la mode »! Alors oui c’est à la mode mais cela fait un bon bout de temps que je cogite une organisation différente. Quand je dis un bout bout de temps, presque 20 ans en fait, depuis que je suis sortie de l’école normale.

J’ai toujours envié la façon de travailler en maternelle. Des ateliers tournants, des enfants autonomes, avides d’apprendre….

Au cours de ces 20 ans, mon envie s’est fait parfois moins présente, parfois plus. Ces dernières années, j’ai beaucoup cogité et je crois que je suis arrivée à maturation.

Voici sans ordre hiérarchique des observations qui m’ont amenée vers le flexible:

Pour être en adéquation avec le projet de mon établissement qui est l’estime de soi et la connaissance de soi

Parce que la société évolue, qu’on est dans le mouvement, dans l’instant et que rester assis sur une chaise à écouter un enseignant puis faire un exercice est quelque peu ennuyant pour la majorité des élèves.

Parce que c’est comme ça qu’on travaille en maternelle et que ça fonctionne.

Pour laisser l’élève libre du moment où il fera tel exercice.

Pour conscientiser les élèves sur leurs apprentissages.

 

Et comment est-ce que je fonctionne?

Tout d’abord l’organisation du local. J’ai une place fixe par élèves regroupés en table de 6, de 8 , de 4 et 2 bancs de 2. Ensuite, j’ai 4 bancs contre un mur avec 4 ballons, une table de 4 avec des tabourets et des chaises, 3 bancs déplaçables selon les besoins , une table basse et un petit fauteuil en mousse près de la bibliothèque. Toutes les chaises de ma classe sont équipées de balles de tennis aux pieds et sur certains bancs j’ai accroché des chambres à air usagée. Il y a aussi 4 coussins à assises dynamiques et 3 marches-pieds.

 

Ensuite l’organisation en ateliers. En général, 4 ateliers par journée, une journée sur deux ou plus selon les possibilités.

Je note au tableau noir les 4 ateliers, le titre dans la couleur des bracelets (vert, bleu, blanc et rose). Pour chacun je note un bref objectif, la modalité du travail (seul, en duo, en groupe) , le lieu obligatoire si c’est le cas, ainsi que l’endroit où trouver des aides éventuelles. Dans la rainure du tableau, je place sous chaque atelier le nombre de bracelets correspondant au nombre de places disponibles. Et sous le tableau, je dispose les feuilles d’exercices sur le banc.

Ensuite j’envoie les élèves par groupe de 3 chercher le bracelet de leur choix. Parfois je donne des consignes supplémentaires comme interdire des élèves en dispute de faire le même atelier ou au contraire, c’est vraiment au cas par cas.

Quand chaque élève a enfilé un bracelet et choisi sa place pour travailler, je mets le timer en route, environ 30 minutes. Au bout de ce temps, ils vont ranger leur feuille dans un endroit de la classe par atelier et choisissent le suivant. Et je relance le timer. Il n’est pas rare qu’un élève ait le temps de revenir sur un travail qu’il n’avait pas fini.

Quand les enfants sont passés à tous les ateliers, je prévois souvent une mise en commun collective pour revenir sur un atelier en particulier.

Je prévois aussi une boite avec des ateliers facultatifs pour les élèves plus rapides. J’y mets des jeux sur les notions rencontrées ou une ou deux tablettes afin de permettre aux élèves de participer au rallye-lecture en ligne du moment ( j’y reviendrai dans un autre article)

Mon rôle dans ces moments est soit un rôle d’observatrice, soit une présence à un atelier de découverte.

Cette façon de procéder par période de 30 minutes puis une relâche d’environ 2 minutes (le temps de choisir son nouvel atelier et de changer) est assez propice à garder l’attention des enfants. Lors de mes lectures, j’ai découvert que c’était une méthode utilisée sous le nom de méthode pomodoro. 

Il semblerait que cette organisation fonctionne bien avec mes élèves car ma remplaçante ( j’ai le pied dans le plâtre depuis 4 longues semaines) s’y est mise et en est enchantée.

Je garde des moments de travail collectif pour certaines activités dont des travaux de groupe ainsi que pour les évaluations. Evaluations que je voudrais bien supprimer de ma façon de travailler mais je n’en ai pas le pouvoir, je dois suivre des « ordres ».

Je vous mets en lien une petite fiche explicative avec objectifs et compétences que j’ai dans mon journal de classe. organisation ateliers

Un site pour apprendre

Etudier le vocabulaire d’anglais pour mon fils dyspraxique a toujours été assez laborieux jusqu’au jour où j’ai fait une découverte magique….

Comme c’est bientôt la période des fêtes, je vous partage cette petite merveille… le site Quizlet. Personnellement, je me contente de la partie gratuite et je ne suis qu’au début de son utilisation, je n’en connais pas encore toutes les facettes . Ben oui il faut bien dormir de temps en temps….

Donc, je rentre ses listes de vocabulaire, je choisis la langue, je peux ajouter un dessin, etc… puis il vient s’entrainer avec le principe de flash card. Il apprend d’abord puis fait toute une série de jeux pour terminer par un test. Je vois sa progression, les mots qu’il maîtrise moins, etc… une vraie aide qui le libère du temps.

Je l’utilise même pour toutes les définitions qu’il doit apprendre dans les autres cours. Magique…